Le 9Hotel Opéra près de l’Opéra Garnier à Paris

L'Opéra Garnier est à 4 stations de métro du 9 Hôtel Opéra (ligne 7, station Opéra)

A deux pas de la rue la Fayette qui mène à l’Opéra Garnier, le 9Hotel Opéra est très bien situé dans Paris, à la frontière des neuvième et dixième arrondissements, réputés pour leur vie culturelle, entre Montmartre et le Marais, non loin des grands boulevards, du Musée de la vie romantique et de Notre-Dame-de-Lorette

Un hôtel dans le quartier de l’Opéra

Le Palais Garnier est réputé pour son histoire et son architecture mais aussi pour le quartier dans lequel il fut érigé. Son emplacement n’est pas un hasard, car ce quartier de la rive droite de la Seine à Paris accueille depuis longtemps théâtres, espaces de musique et lieux de culture. Idéalement situé entre le Palais Garnier et la Gare de l’Est, notre hôtel permet de rayonner dans le tout Paris culturel. Au Sud, les Grand boulevards sur lesquels se trouvent les célèbres théâtres qui ont fait la réputation de ce quartier, et le Musée Grévin, entre la rue Vivienne qui mène au Palais Brongniart, l’ancienne bourse de Paris, devenu centre de congrès, qui accueille aussi des salons culturels, et la rue Montmartre, qui traverse le Sentier et mène jusqu’à Saint-Eustache, au centre de la ville. 
Au sud-ouest, la Porte Saint-Denis, qui est sous la Gare de l’Est et la Gare du Nord ; au sud-est, l’ancienne bibliothèque nationale de France qui abrite toujours le site Richelieu. Au nord, le quartier de la Trinité, de Notre-Dame-de-Lorette et de Saint-Georges qui sont les lieux emblématiques de la vie romantique à Paris. Enfin, en remontant la rue de Rochechouart, on arrive à Anvers, sur la butte Montmartre, d’où il est possible de verser, à l’est vers Barbès, à l’ouest vers Pigalle. 
Vous vous trouvez là dans les quartiers les plus propices à la flânerie de la rive droite de Paris et dans ce qui se fait de plus dynamique d’un point de vue culturel. C’est pour cette raison que l’opéra national de Paris y a été intégré par le baron Haussmann, dans le cadre des grandes transformations de la ville sous l’égide de l’empereur Napoléon III.

De l’Opéra de Paris au Palais Garnier

Destiné à remplacer la salle de la rue Le Peletier construite pendant la Révolution pour accueillir les troupes de théâtre, l’Opéra de Paris fut initié en 1858 et sa première pierre posée en 1862. Sous l’égide du baron Haussmann, qui présidait à la modification urbaine la plus importante que connut la capitale française, Charles Garnier se vit confier la construction d’un édifice qui puisse accueillir à la fois du théâtre, de la musique et de la danse, et soit une salle de spectacle à la hauteur des ambitions de Napoléon III
Situé place de l’Opéra, il est disposé tout au nord de l’avenue de l’Opéra, faisant face au musée du Louvre, et dans un triangle formé par le boulevard des Italiens, le boulevard Haussmann et la rue Auber. 
La guerre de 1870 arrêta le chantier du nouvel opéra qui reprit au début de la Troisième République en 1873, pour être finalement inauguré par le président Mac Mahon le 5 janvier 1875. Jusqu’en 1989, il fut couramment appelé “Opéra de Paris”, mais lorsque l’opéra Bastille fut lui-même inauguré, pour le bicentenaire de la Révolution, le nom d’Opéra Garnier ou de Palais Garnier lui fut préféré, puisque les deux opéras collaborent au sein de l’Opéra national de Paris

L’architecture spectaculaire de l’Opéra Garnier

Charles Garnier a déployé une architecture spectaculaire pour l’édification de l’Opéra de Paris. Pour façonner son propre style, qui s’est imposé comme l’essence architecturale du second empire, il s’inspira des palais italiens de la Renaissance tardive qu’il avait observés lors de son séjour à la Villa Médicis de Rome. Il dira même s’être inspiré de la méthode de Michel-Ange qui conçut et dessina lui-même tous les plans architecturaux de la basilique Saint-Pierre de Rome. Ainsi, Charles Garnier ne laissa rien au hasard et supervisa tout lui-même, pour un résultat aussi spectaculaire qu’étonnant. 
La façade principale du bâtiment est ornée de sculptures où l’on retrouve “La Musique instrumentale”,  “la Poésie”, “la Danse”, le “Drame lyrique”. L’escalier qui aboutit à la grande salle de spectacle a pour objet de plonger les spectateurs dans une atmosphère tout empreinte de musique. Sur les médaillons qui surplombent les statues encadrant l’entrée, le spectateur peut reconnaître Bach, Haydn, Pergolèse et Cimarosa. 
La loggia, au premier étage, donne un équilibre à toute l’architecture de la façade du bâtiment. Elle est surplombée de compositeurs en buste : Beethoven, Auber, Meyerbeer, Mozart, Spontini, Quintault, Rossini et Halévy. 
L’entrée de la façade ouest est surplombée par une superbe aigle en bronze, symbole de l’empire. Cette façade, que ses détracteurs disent avoir été l'œuvre d’un courtisan de l’empereur, n’a jamais été achevée. Le Pavillon de l’Empereur permet aux chefs d’Etat d’entrer discrètement dans leur loge. Il mène également à la fabuleuse bibliothèque-musée de l’Opéra

Quelques pièces extraordinaires de l’intérieur de l’Opéra de Paris

A l’intérieur, la Rotonde de l’Opéra, que l’on nomme aussi “Rotonde du Glacier” est l’une des installations artistiques les plus spectaculaires, avec l’Avant-foyer des mosaïques et le Grand Foyer. Le Grand Foyer rappelle la Galerie des Glaces du château de Versailles mais aussi les galeries des châteaux Renaissance des bords de Loire en France. Orné de colonnes et de plafonds peints, de miroirs et de lustres sublimes, il mène à deux rotondes dominées par le plafond du Salon de la Lune et le plafond du Salon du Soleil. 
Le grand escalier d’apparat qui conduit à la salle de spectacle, aux salons et aux foyers est un ouvrage absolument remarquable par son tracé, la hauteur et le volume de la nef qui n’avaient aucun équivalent lors de leur édification. Le marbre, l’onyx, le cuivre, les peintures, mosaïques et dorures qui l’ornent en font l’un des lieux les plus admirés du Palais Garnier. Mais le clou du spectacle est évidemment la salle de spectacle, décorée par les plus grands artistes de son époque et qui est, sinon la seule, la raison essentielle de la venue à l’Opéra Garnier

Place de l'Opéra, 75009 Paris

Plus d'informations sur l'Opéra Garnier

opera garnier pres 9 hotel opera paris
opera garnier pres 9 hotel opera paris
Quick Response Code