Activités culturelles et touristiques autour du 9Hotel Opéra

Situé en plein cœur de Paris, dans le quartier dynamique et branché du 9ème arrondissement, le 9Hotel Opéra offre une expérience parisienne authentique : restaurants, bistrots traditionnels, galeries d’arts, antiquaires, marchés... Une localisation idéale, à proximité immédiate des Grands Magasins, de l’Opéra Garnier, de la butte Montmartre, des Grands Boulevards et des passages secrets.

Autour du 9Hotel Opéra

Découvrez les activités 

Envie de découvrir le charme de la capitale et vivre au rythme de Paris ? Nous avons l'hôtel qu'il vous faut, situé dans le quartier de Paris Opéra.

Restaurants

Les bonnes adresses de restaurants autour du 9Hotel Opéra 

Dans la multitude de brasseries, bistrots, troquets du terroir ou simples restaurants du quartier Opéra et à proximité de notre hôtel, nous vous proposons une large sélection de bonnes tables. 

Le Quartier Opéra de Paris

 

Le 9Hotel Opéra au coeur du quartier Opéra de Paris

Devenu le temple du shopping et de la mode, le quartier de l’Opéra de Paris regorge également de fabuleuses ressources patrimoniales. Des théâtres aux musées, en passant par les monuments les plus connus comme l’Opéra Garnier ou les Grands Boulevards, votre séjour sera extrêmement enrichissant, cette partie du 9 ème arrondissement étant riche en histoire.

Activités à faire dans le Quartier Opéra

Shopping, musées, spectacles, boutiques, le quartier de l’Opéra de Paris dispose d’une multitude de centres d’intérêt. Historiquement, les vestiges des lieux aménagés sous l’ère du Baron Haussmann vous transporteront directement à l’époque du Second Empire de Napoléon III. Un peu plus bas dans le boulevard Montmartre, vous aurez l’occasion de visiter le fameux musée Grévin, non loin du 9 Hôtel Opéra de Paris, où des statues de cire plus vraies que nature vous attendent. Des visites guidées pour tous les âges y sont proposées ainsi que des représentations théâtrales et autres spectacles en tout genre. L’héritage architectural est abondant dans cette partie de la capitale et fait de ce quartier une référence en termes de découvertes touristiques. Le raffinement de ce lieu demeure en toutes saisons.

Le 9 Hotel Opéra, un emplacement idéal dans le Quartier

Situé dans le quartier de l’Opéra et au cœur de Paris, le 9 Hotel Opéra de Paris est bordé par de prestigieux magasins notamment les Galeries Lafayette, de grands et célèbres boulevards, de la Madeleine et du site touristique incontournable du Musée du Louvre. Du haut de ses trois étoiles, cet hôtel vous accueille dans un esprit « cocooning » et professionnel. Des chambres classiques dotées de lits simples à nos chambres supérieures vous offriront un confort optimal et sauront bercer vos nuits après vos longues excursions de la journée. Côté moyens de transport, cette partie de la capitale est très bien desservie, qu’il s’agisse de transports en commun ou individuels. Pour partir à la découverte de la capitale Française, le quartier de l’Opéra est le lieu où séjourner en toute tranquillité.

Les Grands Magasins

 

Le 9Hotel Opéra tout près des Grands Magasins

15 minutes à pied de l'hôtel (station de métro Chaussée d'Antin)

Sous leurs féeriques verrières de style Art Nouveau, les Grands Magasins sont devenus des monuments aussi incontournables que la Tour Eiffel ou Notre-Dame. Considéré comme le premier centre commercial d’Europe avec ses 120 millions de visiteurs annuels, le boulevard Haussmann est à lui seul une véritable ville dans la ville.

Galeries Lafayette – 40 boulevard Haussmann 75009 Paris

Printemps – 64 boulevard Haussmann 75009 Paris.

Plus d'informations sur les Grands Magasins.

Passage Verdeau

 

Le 9Hotel Opéra proche du Passage Verdeau

8 minutes à pied de l'hôtel (station de métro Richelieu Drouot)

Ouvert en 1846 par la Société du Passage Jouffroy, le passage Verdeau reçut le nom de l'un des membres de cette société. Dans le prolongement des passages Jouffroy et Panoramas, il a toujours souffert de la comparaison. C'est pourtant l'un des plus clairs, des plus aérés, avec sa haute verrière en arête de poisson et un dessin très épuré de lignes néo-classiques. Dès l'ouverture de l'Hôtel Drouot, le Passage attire de nombreux collectionneurs. Outre de vieux livres, on trouve dans ce passage, des appareils photographiques d'occasion, des meubles anciens, des broderies...

6 rue de la Grange-Batelière - 31 bis rue du Faubourg - Montmartre 75009 Paris.

Plus d'informations sur le passage Verdeau

Passage Jouffroy

 

Le 9Hotel Opéra proche du Passage Jouffroy

9 minutes à pied de l'hôtel (stations de métro Richelieu Drouot et Grands Boulevards)

Crée en 1836, c'est le passage le plus fréquenté de Paris. A l'époque, c'était un passage novateur : en plus d'être entièrement en fer et en verre, il a été le premier à être chauffé par le sol. Depuis sa rénovation en 1987, ce passage a retrouvé son dallage d'origine, ses boutiques hétéroclites et la deuxième entrée du musée Grévin. Il conserve aussi ses célèbres magasins de jouets et ses librairies spécialisées dans le cinéma et le théâtre.

9 rue de la Grange-Batelière – 10-12 Boulevard Montmartre 75009 Paris.

Plus d'informations sur le passage Jouffroy.

Passage des Panoramas

 

Le 9Hotel Opéra proche du Passage des Panoramas

10 minutes à pied de l'hôtel (stations de métro Grands Boulevards et Bourse)

Le passage des Panoramas est le plus ancien passage couvert parisien construit en 1799-1800. A l’époque, l’idée de la construction de ce passage a été inspirée des gravures orientales représentants les souks. Il se compose aujourd'hui de nombreuses enseignes variées, notamment de philatélistes.

11 Boulevard Montmartre – 38 rue Vivienne 75002 Paris.

Plus d'informations sur le passage des Panoramas.

 

Passage Brady

 

Le 9Hotel Opéra proche du Passage Brady

10 minutes à pied de l'hôtel (station de métro Château d'Eau)

Source de dépaysement au cœur de Paris, le passage Brady est une initiation à la culture indienne. Les passants curieux, à la recherche d'exotisme y découvriront toutes les spécialités culinaires mais aussi les teintures, les épices, et l'artisanat indiens. Ce passage couvert du 10ème arrondissement, de 216 mètres de long, porte le nom de son fondateur, le commerçant Brady.

33, boulevard de Strasbourg – 46, rue du Faubourg Saint-Denis 75010 Paris.

Plus d'informations sur le passage Brady.

Flateurville, cité utopique au cœur de Paris

 

Le 9Hotel Opéra près de Flateurville

9 minutes à pied de l'hôtel (station de métro Bonne Nouvelle)

Flateurville est un lieu étrange, créé par Laurent Godard, au cœur du 10ème arrondissement de Paris. 600 mètres carrés composés d’un dédale de pièces regroupant objets insolites et peintures. On se croirait plus à Berlin qu’à Paris ! Flateurville est un lieu vivant de la culture parisienne. Le jeudi principalement, ce lieu s’ouvre au public et propose des concerts, des pièces de théâtre et des expositions d’art.

24 Cour des Petites Ecuries 75010 Paris.

Plus d'informations sur Flateurville.

 

Musée Gustave Moreau

 

Le 9Hotel Opéra près du Musée Gustave Moreau

15 minutes à pied de l'hôtel (station de métro Saint-Georges)

Le musée Gustave Moreau est un musée national, situé dans l’ancien atelier-appartement du peintre symboliste, légué par l'artiste à l’État français en 1897 pour qu’y soit conservée et présentée son œuvre. Le musée conserve un total d'environ 20 000 œuvres. L’essentiel de son fonds d'atelier y est exposé, soit près de 850 de ses peintures ou cartons, 350 de ses aquarelles, plus de 13 000 dessins et calques, 15 sculptures en cire, ainsi que quelques œuvres d’autres artistes. L’appartement du peintre et son cabinet de réception ont été restaurés à l’identique.

Une maison-musée pour plonger dans l’univers de Gustave Moreau.

La visite de ce très bel endroit, qui lui a été offert par ses parents, nous plonge directement dans l’univers de l'artiste à l’origine des peintures à l'huile telles que Galatée ou Œdipe et le Sphinx. Dans la rue de la Rochefoucauld à seulement quelques minutes du 9 Hôtel Opéra, le talent du peintre se révèle au visiteur qui pénètre son univers. A la fois laboratoire, maison et atelier, chaque pièce de cette maison-musée du 9ème arrondissement de Paris permet de comprendre l’ensemble de la trajectoire artistique de Gustave Moreau et son style si impersonnel qui semble emprunté à plusieurs de ses confrères.

Un peintre rêveur.

Gustave Moreau ne voulait pas faire réfléchir au travers de son travail ; il voulait faire rêver. La finalité de son art pictural se résume à la contemplation et bien sûr à l'admiration. Son antre située proche du 9 Hôtel Opéra permet de plonger et de s’imprégner de son univers tout entier. Symbolisme, Fauvisme, Abstraction, Gustave Moreau est passé par des styles différents tout en poursuivant toujours le même but, celui d’évoquer la pensée par la ligne à l’aide d’arabesques et de moyens plastiques. Un rêveur donc chez qui il est agréable de se rendre pour une sortie culturelle passionnante en quittant votre chambre d’hôtel du 9 Hôtel Opéra située à quelques pas du musée Gustave-Moreau.

14, rue de la Rochefoucauld - 75009 Paris.

Tel. 01 48 74 38 50

Plus d'informations sur le Musée Gustave Moreau.

Le 9ème arrondissement de Paris

 

Le 9ème arrondissement de Paris

C’est en 1860 que débute l’existence administrative du 9 ème arrondissement après la fameuse réforme qui crée les 20 arrondissements de Paris. C’est au baron Haussmann que l’on doit la belle physionomie actuelle de Paris 9 ème avec des immeubles anciens du XVIIIème siècle partiellement rénovés.

Histoire du 9ème arrondissement de Paris 

Une multitude d’ouvrages relate l’histoire du 9 ème arrondissement de Paris pour ne citer queles Marais sous Montmartre où s’étaient installés les Chanoines ayant rapporté les reliques de Sainte Opportune ou bien le village des Pocherons. Cependant, les Grands Boulevards abritant les zones de commerce, les cabarets ainsi que les guinguettes restent le carrefourdes arts et des affaires. C’est à l’aube du XXIème siècle que les premiers grands immeublesde banques et de compagnies d’assurances font leur apparition. Ils accompagnent la nouvelle ère de modernité dans le domaine économique mais également artistique. Qu’ils’agisse de ses quartiers résidentiels, cabarets, théâtres, danses, cinéma ou du patrimoineet de l’architecture, Paris 9 ème attire du monde tous les jours.

Emplacement de l’hôtel et activités à proximité

Situé à 10 minutes à pied de la gare du Nord ainsi que de la Gare de l’Est et des transportsen communs, notamment la ligne 7 du métro, le 9Hotel Opéra se situant dans le 9 ème arrondissement de Paris compte parmi les prestigieux endroits de la capitale où se mêlent des lieux dédiés aux sites touristiques, restaurants, bars et shopping. Sans oublier les musées, les sites historiques ainsi que les spectacles en salle qui se trouvent aux alentours de l’hôtel. Tous les âges seront conquis par ce quartier dynamique et raffiné. Cet hôtel 3 étoiles au cœur de Paris dispose de plusieurs chambres modernes et équipés pour assurer le confort de ses clients. Entre autres, elle dispose d’équipements et services modernes, comme la climatisation, la connexion Wi-Fi ainsi que la blanchisserie. A toute heure, la clientèle dispose de thés et cafés en libre service dans nos lobbies selon ses envies.

 

Musée du Parfum

 

Le 9Hotel Opéra près du Musée du Parfum

Le musée du parfum est à 4 stations de métro sur la ligne 7 de l'hôtel

Ce musée privé, dédié à l’art du parfum, a ouvert en 1983 dans un bel hôtel particulier de style Napoléon III datant de 1860. Plafonds peints, parquets, stucs romantiques, cheminées et lustres datent de la création de l'immeuble dont une grande partie est classée. Lors de visites guidées, on peut y découvrir une collection d'objets de parfumerie, de l'antiquité au début du XXème siècle. Et également suivre la fabrication du parfum telle qu’elle se faisait au XIXe siècle dans l’usine Fragonard à Grasse dans le sud de la France.

9 rue de Scribe 75009 Paris

Tel. 01 47 42 04 56

Plus d'informations sur le Musée du Parfum.

 

Musée Grévin

 

Le 9Hotel Opéra près du Musée Grévin

9 minutes à pied de l'hôtel (station de métro Grands boulevards)

Le musée Grévin est un musée de cire dans lequel sont regroupées des reproductions en cire de personnages célèbres. Il ne compte pas moins de 300 personnages de cire allant d’Albert Einstein au Mahatma Gandhi en passant par Michael Jackson ou Alfred Hitchcock. De nombreuses scènes de l'Histoire de France y sont reconstituées. On y retrouve également les grands événements du XXe siècle avec le premier pas de l'Homme sur la Lune ou la chute du Mur de Berlin.

10 boulevard Montmartre 75009 Paris.

Tel. 01 47 70 85 05

Plus d'informations sur le musée Grévin.

 

La Gaité lyrique

 

Le 9Hotel Opéra près de la Gaité Lyrique

La Gaité Lyrique est à environ 15 minutes à pied de du 9Hotel Opéra (station de métro Réaumur Sébastopol)

Depuis 2011, la Gaité Lyrique est le nouveau lieu parisien d’échange et de découverte, dédié aux cultures numériques et aux musiques actuelles. Laissant la parole à de jeunes artistes et entrepreneurs culturels émergents, cet espace de vie est ouvert à tous ceux qui souhaitent visiter une exposition, boire un café ou encore jouer aux jeux vidéo !

Une programmation riche et éclectique y est proposée, l’innovation et la créativité étant au cœur des manifestations.

3bis Rue Papin, 75003 Paris

Tel. 01 53 01 51 51

Plus d'informations sur la Gaité Lyrique.

Hôtel des ventes Drouot

 

Le 9Hotel Opéra proche de l'Hôtel des ventes Drouot

moins de 10 minutes à pied du 9Hotel Opéra (station de métro Richelieu Drouot)

L'Hôtel des ventes Drouot est le principal hôtel des ventes de Paris. Avec ses 21 salles réparties sur 4 sites, ses 3 000 ventes annuelles durant lesquelles s’échangent quelque 800 000 lots, l'Hôtel Drouot est une plaque tournante du marché d’antiquités, de l’art français et international.

9, rue Drouot 75009 Paris. Tel. 01 48 00 20 20

Plus d'informations sur l'hôtel des ventes Drouot 

Hôtel Grands boulevards

 

Un hôtel près des grands boulevards à Paris

Le 9 Hotel est situé à 15 minutes à pied des Grands Magasins

Situé non loin des grands boulevards, le 9Hotel Opéra est idéalement placé, à un quart d’heure à pied tout juste des grands magasins. Dans ce quartier plein d’animation se trouvent l’église de la Madeleine, le boulevard Haussmann, les Galeries Lafayette ou encore la Porte Saint-Denis.

Histoire des grands boulevards parisiens

Ceux que l’on appelle communément les grands boulevards à Paris sont riches d’une longue histoire. Percés à la place des anciennes fortifications de la ville édifiées par Charles V et Louis XIII, ils désignent aujourd’hui les boulevards du Temple, des Filles-du-Calvaire, Beaumarchais, Saint-Martin, Saint-Denis, de Bonne-Nouvelle, Poissonnière, Montmartre, des Italiens, des Capucines et de la Madeleine. Ils traversent la place de la République à l’est et coulent sous l’opéra Garnier à l’ouest. 
Constituant jadis la deuxième enceinte de fortifications de la ville édifiée à la fin du XIVe siècle, de la place de la Bastille (anciennement Porte Saint-Antoine) à la Porte Saint-Denis et jusqu’au Louvre, ces fortifications furent rendues désuètes par les victoires militaires de Louis XIV à la fin du XVIIe siècle. C’est alors que les murailles furent rasées, les fossés comblés, de larges avenues inaugurées, jalonnées, à l’emplacement d’anciennes portes fortifiées, par des arcs de triomphe comme la Porte Saint-Denis et la Porte Saint-Martin.

Des boulevards de fête dans la ville lumière

L’aménagement des boulevards a largement évolué au fil des siècles, mais leur réputation n’a pas faibli. Encore aujourd’hui, Parisiens et touristes en font un but de promenade autant qu’un lieu de divertissement et de loisirs culturels. Sachant que le mot boulevard vient du hollandais bolwerc qui désigne un ouvrage de planches, c’est une désignation qui se prête parfaitement à l’esprit léger de ces lieux accueillant depuis deux siècles des théâtres où l’on donne chaque soir sur les planches des comédies “de boulevard”. Bien que le nom de boulevard soit plutôt, originellement, à relier à l’étymologie néerlandaise qui désignait tout à la fois le rempart et le terre-plein du rempart. 
De planches en planches, les grands boulevards parisiens se sont taillé une réputation mondiale dans les comédies de mœurs et le théâtre à rebondissements. 
Au XIXe siècle, le boulevard du Temple était surnommé le boulevard du Crime, en raison des théâtres mélodramatiques qui y jouaient régulièrement des pièces mettant en scène des faits divers, des histoires d’assassinats et de vols. En 1817, l’éclairage au gaz avait fait son apparition Passage des Panoramas, s’étendant quelque dix ans plus tard aux boulevards. Le baron Haussmann ayant intégré le tracé des grands boulevards dans son nouveau plan de Paris, il leur donna une nouvelle envergure, si bien qu’ils étaient, au tournant du XIXe et du XXe siècle, des lieux de plaisirs légers et galants et de sorties vespérales. Le Carnaval de Paris s’y donnait en spectacle et son dernier grand cortège prit d’assaut les boulevards en 1946.

Des boulevards bien placés à Paris rive droite

Ces grands boulevards se trouvent sur la rive droite de la Seine et pourraient avoir pour équivalent, sur la rive gauche de la Seine, les boulevards du Montparnasse et de Port-Royal. Mais l’esprit de la Rive Droite est bien différent, à la fois plus populaire et plus travailleur. En effet, au bout des grands boulevards, non loin du 9Hotel Opéra se trouvent les Grands Magasins dont les bâtiments et les animations de Noël, tout autant que les marchandises qu’ils recèlent, attirent promeneurs, touristes et Parisiens. 
Le Passage Jouffroy, non loin de la mairie du 9e arrondissement de Paris, qui part du boulevard Montmartre, est un lieu pittoresque où vous ne manquerez pas de vous rendre pour flâner sous les superbes arcades en fer et en verre du XIXe siècle, à deux pas du Musée Grévin, célèbre pour ses mannequins en cire des personnages historiques. 
 

Rue Lafayette

 

Le 9Hotel Opéra, proche de la rue Lafayette

Le 9 Hotel est situé à deux pas de la rue Lafayette

Le 9 Hotel Opéra est situé rue papillon, rue perpendiculaire à la rue Lafayette. En sortant de l'hôtel, vous y serez à une minute a pied. La rue Lafayette est un des axes les plus importants de Paris, s'étendant sur deux arrondissements (9eme et 10eme).

Un hôtel près de la Gare du Nord à Paris

 

Gare du Nord

Le 9Hotel Opéra est à 10 minutes a pied du quartier de la Gare du Nord

Située dans le 10e arrondissement de Paris, la Gare du Nord est l’une des plus fréquentées et des plus belles de la ville. Elle se trouve non loin de la Gare de l’Est, qui est un autre joyau architectural, dans un quartier populaire de la capitale française, largement rebâti sous les auspices du baron Haussmann au XIXe siècle. Un hôtel Gare du Nord, c’est l’assurance d’être à deux pas de lieux emblématiques de Paris et de pouvoir relier chaque coin de la ville, de l’Ile-de-France et même du Nord de l’Europe très facilement.

Un hôtel idéalement situé près de la Gare du Nord 

Le 9Hotel Opéra est à équidistance de l’Opéra Garnier et de la Gare du Nord, si bien qu’en quelques minutes à pied, vous pouvez rejoindre la tête de ligne parisienne du réseau ferroviaire desservant le Nord de la France et les pays limitrophes. Depuis ses origines, la Gare du Nord est vouée à une fréquentation internationale, tournée qu’elle est vers la Grande-Bretagne, la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne et les Pays-Bas. C’est ainsi de là que partent l’Eurostar et le Thalys. 
Mais c’est aussi une gare très importante pour les transports en commun qui s’y trouvent, qui la font fréquenter par près de 300 millions de voyageurs chaque année.
Station de métro importante, mais aussi bien desservie par le réseau des bus de la RATP et plusieurs lignes de RER, qui desservent les quatre points cardinaux de l'Île-de-France, que par le transilien, c’est un véritable hub de transports situé dans le 10ème arrondissement de Paris.
La situation géographique idéale de la Gare du Nord à Paris est renforcée par sa proximité avec la Gare de l’Est qui est l’une des six autres grandes gares terminus de la SNCF à Paris. 

Gare du Nord, un quartier vivant à Paris

Juste en face de la gare se trouve la célèbre brasserie parisienne Terminus Nord. Située rue de Dunkerque, elle est connue pour son cadre autant que pour la qualité de son service et de la nourriture qu’elle sert. Ici, les fruits de mer, huîtres et moules en tête, n’ont jamais déçu aucun client. Très parisienne, cette brasserie sert aussi de délicieux oeufs meurette et pâté en croûte, des andouillettes 5A, des rognons de veau ou un steak au poivre qui n’ont plus à faire leurs preuves. 
Dans un décor mêlant Art Déco et Art Nouveau, vous poserez vos bagages avec soulagement et ravissement, à seulement quelques mètres de la gare du Nord. Cette brasserie qui est l’une des plus belles de Paris attire amateurs, connaisseurs et voyageurs de passage. Elle offre une formidable entrée en matière dans ce quartier chaleureux, empreint d’Histoire, à la fois stable dans le temps et toujours changeant. Idéale également pour prendre un petit-déjeuner roboratif après une nuit passée dans le train.
Un peu plus loin, la Brasserie Bellanger, rue du Faubourg Poissonnière, propose également des plats français traditionnels dans un décor classique et élégant. 
A quelque 200 mètres au sud, l’église Saint-Vincent-de-Paul, édifice massif du XIXe siècle, bâtie sur un promontoire, est inscrite au titre des monuments historiques. De plan basilical, elle évoque différentes réalisations de l’architecture religieuse sans en imiter aucune. Dorée comme une basilique orientale, agrémentée de deux grandes orgues, son sol est recouvert d’un parquet en chêne massif. 
De la rue La Fayette sur laquelle elle donne, on rejoint sans peine le boulevard de Magenta et le Marché couvert Saint-Quentin dans sa halle d’acier et de verre, très fréquenté par les habitants du quartier et très bien achalandé.

Une gare près du Canal Saint-Martin

Si le célèbre Moulin rouge n’est pas très loin de la Gare du Nord, ce que préfèrent les Parisiens, dans ses alentours, c’est la proximité du canal Saint-Martin. Il ne faut en effet pas plus de quelques minutes à pied pour rejoindre ce canal, au bout de la rue La Fayette. Percé au début du XIXe siècle pour apporter de l’eau potable à la ville de Paris, le canal Saint-Martin relie le bassin de la Villette et le canal de l’Ourcq au port de plaisance de l’Arsenal, au bout de la place de la Bastille, communiquant ainsi avec la Seine. 
Véritable ruban bleu dans le quartier de la Gare du Nord largement dominé par la pierre et où l’on trouve peu de parcs et d’espaces boisés, le canal est un lieu de promenade et de flânerie très prisé des Parisiens et des touristes en goguette. 
Partiellement recouvert lors des travaux menés par le préfet Haussmann sous le règne de Napoléon III, le canal Saint-Martin glisse désormais sous le boulevard Richard-Lenoir. Il n’en est pas moins, aux alentours de la Gare du Nord, offert comme un écrin de biodiversité dans un parterre minéral, largement dévolu à la vie urbaine.

Architecture de la Gare du Nord

Remarquable, l’architecture de la Gare du Nord l’est à plus d’un titre. Ouverte en 1846 par la Compagnie des chemins de fer du Nord comme embarcadère de la ligne de Paris-Nord à Lille, des travaux de reconstruction de l’édifice sont entrepris dès 1861 par l’architecte Jacques Ignace Hittorff. Celui-ci conçoit un nouveau bâtiment de style néoclassique en forme de U, selon les canons de l’époque. Pour bien marquer l’entrée du chemin de fer dans la ville, il édifie une façade monumentale qui limite pourtant l'extension ultérieure de la gare et la possibilité de lui adjoindre de nouvelles voies à l’intérieur de l’enceinte, d’où le bâtiment de verre et d’acier qui lui sera ajouté par la suite. 
La façade est d’inspiration romaine, agencée autour d’un pavillon central qui forme un arc de triomphe ceint de deux pavillons de taille plus modeste. Ornée de vingt-trois statues qui représentent les principales villes desservies par la compagnie (Varsovie, Paris, Londres, Berlin, Amsterdam, Bruxelles, Vienne…) mais aussi les destinations nationales, elles mesurent de quatre mètres pour les dernières à cinq mètres cinquante pour les premières. C’est toutefois la statue de Paris qui orne naturellement le sommet de la façade de la Gare du Nord, façade tournée vers le Sud, afin que les voies puissent s’élancer au Nord, derrière elle. 
La décoration de l’intérieur de la gare est volontairement sobre, les salles d’attente rehaussées de lambris et peintes en faux marbre figurant pilastres, chapiteaux et motifs représentant l'industrie. Aujourd’hui ne subsistent, de l’architecture du XIXe siècle, que la grande verrière et ses colonnes de fonte, le bâtiment ayant été réaménagé pour pouvoir accueillir toujours plus de voyageurs, ainsi que des boutiques diverses et variées. 
De grands travaux ont ainsi été entrepris dans les années 1980 d’abord, pour accueillir les voyageurs du train passant sous le nouveau tunnel sous la Manche, puis au début des années 2000 et récemment achevés, pour rendre la circulation des voyageurs plus fluide. En 2004, le célèbre designer Philippe Starck a ainsi réalisé la décoration des salons privés de la clientèle de 1ère classe.

Histoire de la Gare du Nord

C’est en 1837 que le chemin de fer fait son apparition à Paris, à la gare Saint-Lazare, pour commencer. Moins de dix ans après, en 1846 est inaugurée la première ligne de la Gare du Nord menant les voyageurs de Paris à la frontière belge en transitant par Lille et Valenciennes. Il ne se passe pas deux ans avant que la gare soit jugée trop petite, face à l’afflux de voyageurs et au succès des chemins de fer. C’est ainsi que le bâtiment sera en partie démonté en 1860 pour prendre la forme de celui que nous connaissons de nos jours. 
On peut imaginer le chamboulement que provoqua l’arrivée du train dans la capitale au cours de la première moitié du XIXe siècle. Cinquante ans plus tôt, nous étions en pleine Révolution, l’Ancien régime vacillait, la prison de la Bastille était toujours debout et Paris dans ses murs d’enceinte pas totalement abattus. 
Dans les années 1840, le quartier Poissonnière est mis sens dessus dessous : la Gare du Nord et la Gare de l’Est sont bâties sur de très vastes superficies, ainsi que l’hôpital Lariboisière, à deux pas de la Gare du Nord. 
Si le parvis de la gare a été réaménagé par la mairie de Paris en 2005 et 2006, il n’avait presque pas bougé depuis 1865, date d’achèvement des grands travaux initiés grâce à l’Exposition universelle de 1855.
 

9Hotel Opéra près de la Gare du Nord

Notre hôtel est ainsi situé au coeur de Paris, entre les métros Poissonnière et Cadet, au pied de la butte Montmartre et au nord du quartier du Marais, à dix minutes à pied de la Gare du Nord, ce qui est une position idéale pour voyager dans tout le nord de la France et de l’Europe, mais aussi pour visiter Paris ou l’Ile-de-France. 
Non loin du Palais Garnier et des Grands Boulevards, il est placé dans un quartier vivant, à la fois populaire et artistiquement dynamique, non loin de la Porte Saint-Denis qu’admirait beaucoup André Breton, l’inventeur du surréalisme, et non loin de Montmartre dont la réputation littéraire et artistique n’est plus à faire. Il est ainsi possible d’y trouver des brasseries typiquement parisiennes ou des restaurants plus gourmets ; des boutiques de mode comme des magasins vendant des épices indiennes ou d’Afrique. Quartier bigarré, déroutant au premier abord mais très accueillant, les abords de la Gare du Nord sont passionnants à fréquenter, typiques du Paris de notre époque. 

Opéra Garnier

 

Le 9Hotel Opéra près de l’Opéra Garnier à Paris

L'Opéra Garnier est à 4 stations de métro du 9 Hôtel Opéra (ligne 7, station Opéra)

A deux pas de la rue la Fayette qui mène à l’Opéra Garnier, le 9Hotel Opéra est très bien situé dans Paris, à la frontière des neuvième et dixième arrondissements, réputés pour leur vie culturelle, entre Montmartre et le Marais, non loin des grands boulevards, du Musée de la vie romantique et de Notre-Dame-de-Lorette

Un hôtel dans le quartier de l’Opéra

Le Palais Garnier est réputé pour son histoire et son architecture mais aussi pour le quartier dans lequel il fut érigé. Son emplacement n’est pas un hasard, car ce quartier de la rive droite de la Seine à Paris accueille depuis longtemps théâtres, espaces de musique et lieux de culture. Idéalement situé entre le Palais Garnier et la Gare de l’Est, notre hôtel permet de rayonner dans le tout Paris culturel. Au Sud, les Grand boulevards sur lesquels se trouvent les célèbres théâtres qui ont fait la réputation de ce quartier, et le Musée Grévin, entre la rue Vivienne qui mène au Palais Brongniart, l’ancienne bourse de Paris, devenu centre de congrès, qui accueille aussi des salons culturels, et la rue Montmartre, qui traverse le Sentier et mène jusqu’à Saint-Eustache, au centre de la ville. 
Au sud-ouest, la Porte Saint-Denis, qui est sous la Gare de l’Est et la Gare du Nord ; au sud-est, l’ancienne bibliothèque nationale de France qui abrite toujours le site Richelieu. Au nord, le quartier de la Trinité, de Notre-Dame-de-Lorette et de Saint-Georges qui sont les lieux emblématiques de la vie romantique à Paris. Enfin, en remontant la rue de Rochechouart, on arrive à Anvers, sur la butte Montmartre, d’où il est possible de verser, à l’est vers Barbès, à l’ouest vers Pigalle. 
Vous vous trouvez là dans les quartiers les plus propices à la flânerie de la rive droite de Paris et dans ce qui se fait de plus dynamique d’un point de vue culturel. C’est pour cette raison que l’opéra national de Paris y a été intégré par le baron Haussmann, dans le cadre des grandes transformations de la ville sous l’égide de l’empereur Napoléon III.

De l’Opéra de Paris au Palais Garnier

Destiné à remplacer la salle de la rue Le Peletier construite pendant la Révolution pour accueillir les troupes de théâtre, l’Opéra de Paris fut initié en 1858 et sa première pierre posée en 1862. Sous l’égide du baron Haussmann, qui présidait à la modification urbaine la plus importante que connut la capitale française, Charles Garnier se vit confier la construction d’un édifice qui puisse accueillir à la fois du théâtre, de la musique et de la danse, et soit une salle de spectacle à la hauteur des ambitions de Napoléon III
Situé place de l’Opéra, il est disposé tout au nord de l’avenue de l’Opéra, faisant face au musée du Louvre, et dans un triangle formé par le boulevard des Italiens, le boulevard Haussmann et la rue Auber. 
La guerre de 1870 arrêta le chantier du nouvel opéra qui reprit au début de la Troisième République en 1873, pour être finalement inauguré par le président Mac Mahon le 5 janvier 1875. Jusqu’en 1989, il fut couramment appelé “Opéra de Paris”, mais lorsque l’opéra Bastille fut lui-même inauguré, pour le bicentenaire de la Révolution, le nom d’Opéra Garnier ou de Palais Garnier lui fut préféré, puisque les deux opéras collaborent au sein de l’Opéra national de Paris

L’architecture spectaculaire de l’Opéra Garnier

Charles Garnier a déployé une architecture spectaculaire pour l’édification de l’Opéra de Paris. Pour façonner son propre style, qui s’est imposé comme l’essence architecturale du second empire, il s’inspira des palais italiens de la Renaissance tardive qu’il avait observés lors de son séjour à la Villa Médicis de Rome. Il dira même s’être inspiré de la méthode de Michel-Ange qui conçut et dessina lui-même tous les plans architecturaux de la basilique Saint-Pierre de Rome. Ainsi, Charles Garnier ne laissa rien au hasard et supervisa tout lui-même, pour un résultat aussi spectaculaire qu’étonnant. 
La façade principale du bâtiment est ornée de sculptures où l’on retrouve “La Musique instrumentale”,  “la Poésie”, “la Danse”, le “Drame lyrique”. L’escalier qui aboutit à la grande salle de spectacle a pour objet de plonger les spectateurs dans une atmosphère tout empreinte de musique. Sur les médaillons qui surplombent les statues encadrant l’entrée, le spectateur peut reconnaître Bach, Haydn, Pergolèse et Cimarosa. 
La loggia, au premier étage, donne un équilibre à toute l’architecture de la façade du bâtiment. Elle est surplombée de compositeurs en buste : Beethoven, Auber, Meyerbeer, Mozart, Spontini, Quintault, Rossini et Halévy. 
L’entrée de la façade ouest est surplombée par une superbe aigle en bronze, symbole de l’empire. Cette façade, que ses détracteurs disent avoir été l'œuvre d’un courtisan de l’empereur, n’a jamais été achevée. Le Pavillon de l’Empereur permet aux chefs d’Etat d’entrer discrètement dans leur loge. Il mène également à la fabuleuse bibliothèque-musée de l’Opéra

Quelques pièces extraordinaires de l’intérieur de l’Opéra de Paris

A l’intérieur, la Rotonde de l’Opéra, que l’on nomme aussi “Rotonde du Glacier” est l’une des installations artistiques les plus spectaculaires, avec l’Avant-foyer des mosaïques et le Grand Foyer. Le Grand Foyer rappelle la Galerie des Glaces du château de Versailles mais aussi les galeries des châteaux Renaissance des bords de Loire en France. Orné de colonnes et de plafonds peints, de miroirs et de lustres sublimes, il mène à deux rotondes dominées par le plafond du Salon de la Lune et le plafond du Salon du Soleil. 
Le grand escalier d’apparat qui conduit à la salle de spectacle, aux salons et aux foyers est un ouvrage absolument remarquable par son tracé, la hauteur et le volume de la nef qui n’avaient aucun équivalent lors de leur édification. Le marbre, l’onyx, le cuivre, les peintures, mosaïques et dorures qui l’ornent en font l’un des lieux les plus admirés du Palais Garnier. Mais le clou du spectacle est évidemment la salle de spectacle, décorée par les plus grands artistes de son époque et qui est, sinon la seule, la raison essentielle de la venue à l’Opéra Garnier

Place de l'Opéra, 75009 Paris

Plus d'informations sur l'Opéra Garnier

Musée de la vie romantique

 

Le 9Hotel Opéra près du Musée de la vie romantique

15 minutes à pied de l'hôtel (station de métro Pigalle)

Le musée de la vie romantique est situé dans le quartier de la « Nouvelle Athènes » du 9e arrondissement à Paris dans l’ancienne demeure du peintre d'origine hollandaise Ary Scheffer. Au rez-de-chaussée du pavillon construit en 1830, le musée expose les souvenirs de la romancière George Sand. À l'étage, les salles évoquent la mémoire d'Ary Scheffer et du philosophe Ernest Renan, devenu son neveu par alliance.

Hôtel Scheffer-Renan 16 rue Chaptal 75009 Paris.

Tel. 01 49 95 08 64

Plus d'informations sur le musée de la vie romantique.

 

Chez Casimir - Cuisine française

 

Chez Casimir - Cuisine française

Une équipe de jeunes gens y déploie une frénésie toute joviale pour servir une cuisine traditionnelle et généreuse : marbré de queue de bœuf, foie gras, gigot d'agneau cuit à l'os et côté dessert, pain perdu servi avec une poire pochée. Le tout avec une jolie terrasse.

6, rue de Belzunce - 75010 Paris

Tel. 01 48 78 28 80

Chez Michel - Cuisine française

 

Chez Michel - Cuisine française

C'est une table de campagne que nous propose Thierry Breton. Cheminée et poutres posent le décor. La cuisine mélange les saveurs du terroir à celles de la mer : sardines marinées au sel, citron et tomates, joue de bœuf à la ficelle et petits légumes du moment...

10, rue de Belzunce - 75010 Paris

Tel. 01 44 53 06 20

Plus d'informations sur le restaurant Chez Michel

Brasserie Flo - Cuisine française

 

Brasserie Flo - Cuisine française

Cette brasserie ouverte en 1896 n'a pas pris une ride. La foule se presse ici pour admirer le décor (boiseries sculptées, vitraux, fresques et banquettes en cuir) mais également pour goûter à une cuisine de brasserie traditionnelle (foie gras de canard, huîtres, soupe à l'oignon gratinée… moelleux au chocolat et sa glace à la vanille etc.) juste après le spectacle des théâtres.

7 Cours des Petites-Ecuries - 75010 Paris

Tel. 01 47 70 13 59

Plus d'informations sur le restaurant Brasserie Flo

Gandhi Ji's - Cuisine Indienne

 

Gandhi Ji's - Cuisine Indienne

Ici, la cuisine indienne est riche et très parfumée. On commande avant d'être hypnotisé par le plafond original avec ses faisceaux bleu fluo, le parfum des gros bouquets de fleurs ou les dizaines de peintures de déesses indiennes.

12 rue Lafayette - 75009 Paris

Tel. 01 45 23 21 52

Gabriela - Cuisine Brésilienne

 

Gabriela - Cuisine Brésilienne

Ce restaurant épicerie traiteur, vous transporte au cœur du Brésil, avec son décor coloré son ambiance festive et sa musique envoutante. Un endroit pour découvrir des spécialités comme Xinxim de Galinha, Moqueca de Peixe, Salgadinhos ou Feijoada. Il est préférable de réserver.

3 rue Milton - 75009 Paris

Tel. 01 42 80 28 14

Plus d'informations sur le restaurant Gabriela

Sobane - Cuisine Coréenne

 

Sobane - Cuisine Coréenne

L'excellent Sobane donne une image moderne et fine de la cuisine coréenne. Les présentations sont soignées, et les saveurs équilibrées. La carte, d’une variété impressionnante, met à l’honneur la cuisine coréenne tout en l’agrémentant d’une touche française. Décor contemporain.

5 rue de la Tour d’Auvergne - 75009 Paris

Tel. 01 48 78 02 91

Jaipur Café - Cuisine Indienne

 

Jaipur Café - Cuisine Indienne

Le restaurant Jaipur café propose des spécialités traditionnelles indiennes (tandoori, massala...) à des prix très raisonnables. Le service est chaleureux et le décor pittoresque permet de passer un moment d’évasion en plein cœur de Paris.

15-17 rue des Messageries - 75010 Paris

Tel. 01 48 01 06 00

Plus d'informations sur le restaurant Jaipur Café

80b87e14-b3b9-47ce-9cc0-1bb6b7466b1a
Quick Response Code