Gare du Nord

Le 9Hotel Opéra est à 10 minutes a pied du quartier de la Gare du Nord

Située dans le 10e arrondissement de Paris, la Gare du Nord est l’une des plus fréquentées et des plus belles de la ville. Elle se trouve non loin de la Gare de l’Est, qui est un autre joyau architectural, dans un quartier populaire de la capitale française, largement rebâti sous les auspices du baron Haussmann au XIXe siècle. Un hôtel Gare du Nord, c’est l’assurance d’être à deux pas de lieux emblématiques de Paris et de pouvoir relier chaque coin de la ville, de l’Ile-de-France et même du Nord de l’Europe très facilement.

Un hôtel idéalement situé près de la Gare du Nord 

Le 9Hotel Opéra est à équidistance de l’Opéra Garnier et de la Gare du Nord, si bien qu’en quelques minutes à pied, vous pouvez rejoindre la tête de ligne parisienne du réseau ferroviaire desservant le Nord de la France et les pays limitrophes. Depuis ses origines, la Gare du Nord est vouée à une fréquentation internationale, tournée qu’elle est vers la Grande-Bretagne, la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne et les Pays-Bas. C’est ainsi de là que partent l’Eurostar et le Thalys. 
Mais c’est aussi une gare très importante pour les transports en commun qui s’y trouvent, qui la font fréquenter par près de 300 millions de voyageurs chaque année.
Station de métro importante, mais aussi bien desservie par le réseau des bus de la RATP et plusieurs lignes de RER, qui desservent les quatre points cardinaux de l'Île-de-France, que par le transilien, c’est un véritable hub de transports situé dans le 10ème arrondissement de Paris.
La situation géographique idéale de la Gare du Nord à Paris est renforcée par sa proximité avec la Gare de l’Est qui est l’une des six autres grandes gares terminus de la SNCF à Paris. 

Gare du Nord, un quartier vivant à Paris

Juste en face de la gare se trouve la célèbre brasserie parisienne Terminus Nord. Située rue de Dunkerque, elle est connue pour son cadre autant que pour la qualité de son service et de la nourriture qu’elle sert. Ici, les fruits de mer, huîtres et moules en tête, n’ont jamais déçu aucun client. Très parisienne, cette brasserie sert aussi de délicieux oeufs meurette et pâté en croûte, des andouillettes 5A, des rognons de veau ou un steak au poivre qui n’ont plus à faire leurs preuves. 
Dans un décor mêlant Art Déco et Art Nouveau, vous poserez vos bagages avec soulagement et ravissement, à seulement quelques mètres de la gare du Nord. Cette brasserie qui est l’une des plus belles de Paris attire amateurs, connaisseurs et voyageurs de passage. Elle offre une formidable entrée en matière dans ce quartier chaleureux, empreint d’Histoire, à la fois stable dans le temps et toujours changeant. Idéale également pour prendre un petit-déjeuner roboratif après une nuit passée dans le train.
Un peu plus loin, la Brasserie Bellanger, rue du Faubourg Poissonnière, propose également des plats français traditionnels dans un décor classique et élégant. 
A quelque 200 mètres au sud, l’église Saint-Vincent-de-Paul, édifice massif du XIXe siècle, bâtie sur un promontoire, est inscrite au titre des monuments historiques. De plan basilical, elle évoque différentes réalisations de l’architecture religieuse sans en imiter aucune. Dorée comme une basilique orientale, agrémentée de deux grandes orgues, son sol est recouvert d’un parquet en chêne massif. 
De la rue La Fayette sur laquelle elle donne, on rejoint sans peine le boulevard de Magenta et le Marché couvert Saint-Quentin dans sa halle d’acier et de verre, très fréquenté par les habitants du quartier et très bien achalandé.

Une gare près du Canal Saint-Martin

Si le célèbre Moulin rouge n’est pas très loin de la Gare du Nord, ce que préfèrent les Parisiens, dans ses alentours, c’est la proximité du canal Saint-Martin. Il ne faut en effet pas plus de quelques minutes à pied pour rejoindre ce canal, au bout de la rue La Fayette. Percé au début du XIXe siècle pour apporter de l’eau potable à la ville de Paris, le canal Saint-Martin relie le bassin de la Villette et le canal de l’Ourcq au port de plaisance de l’Arsenal, au bout de la place de la Bastille, communiquant ainsi avec la Seine. 
Véritable ruban bleu dans le quartier de la Gare du Nord largement dominé par la pierre et où l’on trouve peu de parcs et d’espaces boisés, le canal est un lieu de promenade et de flânerie très prisé des Parisiens et des touristes en goguette. 
Partiellement recouvert lors des travaux menés par le préfet Haussmann sous le règne de Napoléon III, le canal Saint-Martin glisse désormais sous le boulevard Richard-Lenoir. Il n’en est pas moins, aux alentours de la Gare du Nord, offert comme un écrin de biodiversité dans un parterre minéral, largement dévolu à la vie urbaine.

Architecture de la Gare du Nord

Remarquable, l’architecture de la Gare du Nord l’est à plus d’un titre. Ouverte en 1846 par la Compagnie des chemins de fer du Nord comme embarcadère de la ligne de Paris-Nord à Lille, des travaux de reconstruction de l’édifice sont entrepris dès 1861 par l’architecte Jacques Ignace Hittorff. Celui-ci conçoit un nouveau bâtiment de style néoclassique en forme de U, selon les canons de l’époque. Pour bien marquer l’entrée du chemin de fer dans la ville, il édifie une façade monumentale qui limite pourtant l'extension ultérieure de la gare et la possibilité de lui adjoindre de nouvelles voies à l’intérieur de l’enceinte, d’où le bâtiment de verre et d’acier qui lui sera ajouté par la suite. 
La façade est d’inspiration romaine, agencée autour d’un pavillon central qui forme un arc de triomphe ceint de deux pavillons de taille plus modeste. Ornée de vingt-trois statues qui représentent les principales villes desservies par la compagnie (Varsovie, Paris, Londres, Berlin, Amsterdam, Bruxelles, Vienne…) mais aussi les destinations nationales, elles mesurent de quatre mètres pour les dernières à cinq mètres cinquante pour les premières. C’est toutefois la statue de Paris qui orne naturellement le sommet de la façade de la Gare du Nord, façade tournée vers le Sud, afin que les voies puissent s’élancer au Nord, derrière elle. 
La décoration de l’intérieur de la gare est volontairement sobre, les salles d’attente rehaussées de lambris et peintes en faux marbre figurant pilastres, chapiteaux et motifs représentant l'industrie. Aujourd’hui ne subsistent, de l’architecture du XIXe siècle, que la grande verrière et ses colonnes de fonte, le bâtiment ayant été réaménagé pour pouvoir accueillir toujours plus de voyageurs, ainsi que des boutiques diverses et variées. 
De grands travaux ont ainsi été entrepris dans les années 1980 d’abord, pour accueillir les voyageurs du train passant sous le nouveau tunnel sous la Manche, puis au début des années 2000 et récemment achevés, pour rendre la circulation des voyageurs plus fluide. En 2004, le célèbre designer Philippe Starck a ainsi réalisé la décoration des salons privés de la clientèle de 1ère classe.

Histoire de la Gare du Nord

C’est en 1837 que le chemin de fer fait son apparition à Paris, à la gare Saint-Lazare, pour commencer. Moins de dix ans après, en 1846 est inaugurée la première ligne de la Gare du Nord menant les voyageurs de Paris à la frontière belge en transitant par Lille et Valenciennes. Il ne se passe pas deux ans avant que la gare soit jugée trop petite, face à l’afflux de voyageurs et au succès des chemins de fer. C’est ainsi que le bâtiment sera en partie démonté en 1860 pour prendre la forme de celui que nous connaissons de nos jours. 
On peut imaginer le chamboulement que provoqua l’arrivée du train dans la capitale au cours de la première moitié du XIXe siècle. Cinquante ans plus tôt, nous étions en pleine Révolution, l’Ancien régime vacillait, la prison de la Bastille était toujours debout et Paris dans ses murs d’enceinte pas totalement abattus. 
Dans les années 1840, le quartier Poissonnière est mis sens dessus dessous : la Gare du Nord et la Gare de l’Est sont bâties sur de très vastes superficies, ainsi que l’hôpital Lariboisière, à deux pas de la Gare du Nord. 
Si le parvis de la gare a été réaménagé par la mairie de Paris en 2005 et 2006, il n’avait presque pas bougé depuis 1865, date d’achèvement des grands travaux initiés grâce à l’Exposition universelle de 1855.
 

9Hotel Opéra près de la Gare du Nord

Notre hôtel est ainsi situé au coeur de Paris, entre les métros Poissonnière et Cadet, au pied de la butte Montmartre et au nord du quartier du Marais, à dix minutes à pied de la Gare du Nord, ce qui est une position idéale pour voyager dans tout le nord de la France et de l’Europe, mais aussi pour visiter Paris ou l’Ile-de-France. 
Non loin du Palais Garnier et des Grands Boulevards, il est placé dans un quartier vivant, à la fois populaire et artistiquement dynamique, non loin de la Porte Saint-Denis qu’admirait beaucoup André Breton, l’inventeur du surréalisme, et non loin de Montmartre dont la réputation littéraire et artistique n’est plus à faire. Il est ainsi possible d’y trouver des brasseries typiquement parisiennes ou des restaurants plus gourmets ; des boutiques de mode comme des magasins vendant des épices indiennes ou d’Afrique. Quartier bigarré, déroutant au premier abord mais très accueillant, les abords de la Gare du Nord sont passionnants à fréquenter, typiques du Paris de notre époque. 

gare du nord près du 9 hotel opera paris
gare du nord près du 9 hotel opera paris
Quick Response Code